fbpx


LES PRODUITS LAITIERS

Entre fromages blancs et yaourts... quelles différences et quels bienfaits ?

On en consomme tous les jours, mais connaît-on réellement les différences entre le yaourt grec, le fromage blanc, le SKYR ou encore le yaourt à boire… C’est à se perdre dans nos rayons ! 

On vous éclaire sur les différents types de produits laitiers qui existent, leurs bienfaits et leurs particularités.

Temps de lecture : 3min
Date : 11 février 2020

femme tenant un pot de yaourt skyr

MAIS D'OÙ VIENT LE YAOURT ?

Les premières laiteries sont apparues en Turquie, le yaourt ou “yogurmark” signifiait alors “épaissir le lait”. Il est apparu grâce aux éleveurs nomades qui recherchaient un moyen simple de transporter le lait. Ainsi, ils créèrent un moyen de solidifier cette matière première : le lait était chauffé au soleil afin de l’épaissir via une fermentation naturelle. Le yaourt est donc un produit laitier obtenu suite à la fermentation du lait.

FROMAGE BLANC OU YAOURT ? COMMENT LES DIFFÉRENCIER ?

On pense pouvoir distinguer un yaourt d’un fromage blanc grâce à sa texture et son goût, mais en réalité ça ne suffit pas pour les différencier ! Leurs spécificités résident dans le type de ferments utilisés qui leur confère un arôme propre. Lorsque l’on chauffe le lait à une certaine température, on obtient une transformation du lactose, sucre naturellement présent dans le lait, en acide lactique : avec cette base on crée le yaourt ! 

Pour obtenir un fromage blanc on ajoute au lait un enzyme, présent chez les ruminants, appelé la présure, qui permet au lait de coaguler en une forme solide appelé le caillé : la base de tout fromage !

Quelle différence entre yaourt et fromage blanc ?

QUEL PRODUIT LAITIER POUR QUELLE PARTICULARITÉ ?

Passons en revue ensemble les produits laitiers les plus consommés en France ! 

Fromage blanc 0% : le fromage blanc 0% est sans matières grasses. Ses usages sont multiples : en sauce, en garniture, en tarte, en gâteau… Son taux de protéines est élevé, près de 8% pour 100 grammes. De plus, même en version non allégée, le fromage blanc est faible en sucre ! 

Le yaourt nature : un grand classique ! Sa particularité de fabrication est qu’il fermente directement en pot. Il est l’indétrônable des petits-déjeuners, goûter et gâteaux yaourt… Il est doux et agréable et se mange à tout moment de la journée.

Le yaourt dit “grec” : contrairement à son appellation, le yaourt dit “yaourt grec” ou “à la grecque” n’est à proprement parler pas un yaourt mais un fromage blanc ! En effet, de par son processus de fabrication le “yaourt grec” est obtenu à partir de l’ajout des ferments type crème suivi d’un égouttage, ce qui lui confère une texture plus épaisse qu’un yaourt nature. 

Le yaourt brassé : l’unique différence entre un yaourt nature classique et un yaourt brassé est que ce dernier est tout simplement mélangé pour obtenir une texture différente ! On obtient également par ce même procédé le yaourt à boire.

La faisselle : la faisselle est un fromage blanc qui tient son nom du moule du fromage servant à égoutter le caillé (premier état du fromage après ajout de la présure) : un panier percé de trous laissant couler le petit lait. C’est un fromage blanc dont l’égouttage continu dans les pots de faisselle que l’on trouve dans nos rayons.

Le kéfir : le kéfir est une boisson, originaire d’Europe de l’Est. Il existe deux types de kéfir, le kéfir d’eau et le kéfir de lait. Reconnu pour ses vertus purifiantes, il agit pour la flore intestinale et renforce le système immunitaire. 

ET LE SKYR DANS TOUT ÇA ?

Aujourd’hui, le SKYR débarque dans les rayons biologiques et en grandes surfaces. Et pour cause, le SKYR est une nouveauté pour les habitants de l’Europe centrale mais est consommé depuis l’ère Viking chez nos voisins nordiques !

Sa particularité réside dans le fait qu’il est sans matières grasses et riche en protéines : 3 fois plus de protéines qu’un yaourt nature classique (avec en moyenne 10 % de protéines pour 100 grammes de SKYR). 

Le SKYR suit le processus du yaourt, que l’on vient égoutter ensuite ce qui permet d’en augmenter la teneur en protéines. 

Ainsi, sa texture est différente et plus onctueuse ! Une de ses nombreuses vertus est qu’il nous permet d’être à satiété très rapidement.

Le SKYR se cuisine sous toutes les formes : pour des pâtisseries, en tant que tartinable sur une biscotte, à déguster nature ou agrémenté de fruits, granola, noix…

Que ce soit dans votre quiche du dimanche ou votre bol du lundi matin, le SKYR est un produit sain et gourmand qui saura renouveler votre quotidien !

Pour en savoir plus sur notre processus de fabrication du SKYR Puffy’s c’est par ici !

Rendez-vous sur nos réseaux pour partager toutes vos recettes au SKYR Puffy's !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *